Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

samedi 14 juillet 2018

La fille du Ciel - Calmann-Levy


La fille du ciel
Karen Hamiton
Editions Calmann-Levy
Collection : Noir
380 pages


Synopsis

Juliette et Nate sont faits l’un pour l’autre. Il est pilote de ligne, elle est devenue hôtesse de l’air dans la même compagnie… mais il l’ignore encore.
Nate a rompu avec elle six mois plus tôt, mais ce n’est qu’un détail pour Juliette.
Choisir les mêmes vols que lui et l’espionner aux quatre coins du monde, surveiller son téléphone à distance, s’inventer une nouvelle identité : Juliette ne recule devant rien pour atteindre son but, car elle a un plan pour récupérer Nate, et elle ne laissera personne se mettre en travers de son  chemin.
Juliette le sait, le grand amour se mérite, il fait souffrir, mais il vaut toute la douleur du monde. Et des autres.

Un thriller psychologique glaçant et oppressant, une évocation de l’obsession sans entraves qui transforme en un instant l’amour absolu en haine pure.

Avis



La psychopathe de l'amour entre en action. Quand la folie de l'être aimé devient obsession et poison.
Dans ce roman nous faisons la connaissance de Juliette qui depuis plus de 7 mois s'avère être séparée de son petit ami Nate. Mais malgré cette séparation, on comprends vite que la jolie Juliette s'est embrigadée dans une sorte de tumulte obsessionnel autour de son ex et de son environnement. 

Ce roman, dont le style manque malheureusement de finesse et de profondeur pour être réellement magnétique, et c'est d'ailleurs fort dommageable, n'en reste pas moins un très bon représentant de ce que peut devenir l'obsession maladive pour une personne.

Juliette s'est construite une sorte de mur autour de son ancienne relation. Son but est de contrôler la vie de Nate de manière à le ramener à elle. Personnage doublé de perfidie et d'un état anxiogène, elle se révèle être une incroyable manipulatrice diabolique, une calculatrice hors-pair. Elle ne reculera devant rien...

L'histoire est intéressante, le caractère complexe et perturbé du personnage principal l'est aussi, toutefois le style de l'auteur manque incontestablement de poignant, de surprise et personnellement j'aurai fait en sorte de donner beaucoup de caractère au personnage de Nate qui ici reste très passif ce qui rajoute un côté végétatif au roman. Le lecteur s’attend à une sorte de revirements, mais finalement le roman prend fin, et l'on reste regrettablement sur notre fin...

Je remercie les Editions Calmann-Levy pour cette découverte livresque. Un bon roman malgré tout pour une lecture estivale sans prise de tête allongée sur une plage.



Note : 7/10