Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

mardi 28 avril 2015

Innocenti d'Eric Descamps




Innocenti
Eric Descamps

Editions Atine Renaud
Genre Thriller


Quatrième de couverture 

 Paris, le 13 janvier 2013.


Au cours de la manifestation contre le mariage pour tous, six femmes s'écroulent, et meurent dans les minutes qui suivent, saignées à blanc.



Hantée par l'idée d'un attentat politique, la police mène une enquête dans la plus grande discrétion. Rien ne relie les victimes les unes aux autres, si ce n'est que chacune est enceinte de son premier enfant.



Deux semaines plus tard, durant la manifestation en faveur du mariage pour tous, d'autres femmes meurent, laissant les enquêteurs sans la moindre piste.



Le titre et la quatrième de couverture d'Innocenti ont retenu toute mon attention. Proposé dans le cadre des partenariats avec Livraddict, je ne me suis pas fait prier et j'ai rapidement attrapé ma souris et cliqué sur le roman d'Eric Descamps, déjà impatiente de connaitre les sélectionnés. Ma réaction chaque fois que je vois apparaître mon pseudo dans les nominés, je laisse échapper un grand Yessssss!!, encore plus si le livre me tient à cœur et celui d'Eric Descamps en faisait partie... Et je n'ai pas été déçue.

Non seulement l'auteur m'était inconnu jusqu'à aujourd'hui mais les éditions Atine Nenaud également.  Et quelle joie de faire de si belles découvertes!!

Si j'ai été rapidement conquise par le choix de ce livre, c'est principalement en raison de la référence faite au fléau d'Ebola.

L'auteur possède une belle plume avec un rythme plutôt soutenu qui dès le départ nous plante le décor. Pas de fioritures superflues, nous arrivons très vite dans le vif du sujet avec un incident mêlant la mort inexpliquée de nombreuses femmes enceintes de leur premier enfant.

Le personnage central, celui de Vincent, consultant en informatique, se retrouve mêlé à l'histoire et sera amené à jouer un rôle prépondérant dans l'histoire sans en être réellement conscient.

L'ensemble des personnages que l'auteur a su mettre en scène nous trouble tant par leur présence que par leur implication dans les événements qui les lient. La confusion pour le lecteur est présente en permanence au point que nous ne savons plus qui parmi les protagonistes jouent le rôle de la victime et celui du coupable. C'est frustrant et captivant à la fois, au point d'être complètement perdu par moment. On décroche? J'ai cru décrocher à plusieurs reprises, et puis finalement, non. Je me suis retrouvée bringuebalée , décontenancée mais toujours surprise par la tournure des événements.

L'auteur met le lecteur au défi, et il y réussi parfaitement.

Un bon moment de lecture et un auteur à découvrir pour les adeptes du genre.

Note : 8/10

samedi 25 avril 2015

Le droit chemin de Sacha Gellman



Le droit chemin
Sacha Gellman
Editions Denoël

208pages
Parution : 24 avril 2015


Claire est une emmerdeuse. Non pas qu’elle ait mauvais caractère, mais c’est une éternelle insatisfaite. Elle s’est mariée six ans plus tôt. Elle était très amoureuse, alors elle y a mis du sien. Stéphane est un mari séduisant et attentif, doublé d’un bon amant. Mais à trente-deux ans Claire se demande déjà si elle s’est perdue en cours de route. Au cours d’un déplacement, elle retrouve Matthias, un ami, pour déjeuner. Rien ne la prédispose à se mettre en danger, et pourtant tout est prêt pour qu’elle bascule. Au fil d’une exploration sensuelle intense, entre euphorie et incertitude, Claire va questionner ses choix de vie et perdre peu à peu ses repères. 


Le Droit Chemin est le roman érotique que personne n’avait osé écrire : aussi cru et sulfureux que réaliste et terre à terre, il met en scène une femme d'aujourd’hui, à la sexualité enivrante, parsemée de doutes et d’errances, certes, mais qui prend plaisir à déjouer les interdits.




C'est avec encore un immense merci aux Editions Denoël que je commence cette chronique.

Dans Le Droit chemin, nous faisons la connaissance de Claire, une jeune citadine mariée à un médecin, qui sous son tempérament  de femme épanouie et dont la vie se trouve compartimentée, cloisonnée et réglée comme du papier à musique, se voit finalement contrainte de constater que sa vie sexuelle n'est pas si fabuleuse que cela.

Les premières pages nous expliquant les mérites du métier de commercial m'ont paru un peu longues, mais ensuite, tout se déroule rapidement et subitement. Alors qu'elle déjeune tranquillement avec l'un de ses amis - Mathias - Claire éprouve une irrésistible envie de coucher avec lui.
Le plus troublant dans cette double relation que Claire va devoir mener entre son attirance sexuelle pour  Mathias et l'amour qu'elle éprouve toujours pour son mari, c'est sa capacité à rester elle-même lorsqu'elle rentre chez elle, en retrouvant son époux, et de n'éprouver aucun remord après ses nombreux adultères.

Consciente de ses actes, elle ne parait pas particulièrement affolée, ni bousculée psychologiquement par ses escapades érotiques et n'éprouve aucune honte, ni aucun regret quand elle retrouve sa maison et le lit conjugal.

Les scènes de sexe sont décrites sans obscénités et restent agréables à lire avec parfois quelques passages un peu plus salaces que d'autres et qui donnent tout le rythme au récit car il s'agit tout de même d'un roman érotique et en tant que tel, la libido de Claire se trouve au centre de l'histoire.

Le mari de Claire reste pour moi le personnage le plus énigmatique et ses sautes d'humeur plutôt inexpliquées nous dissimulent des choses que nous ne soupçonnons pas. Nous en apprenons davantage en fin de roman mais on ne sait pas si ce qu'a cru entendre Claire et ce dont  elle imagine est vrai.  Alors ce sera forcément avec impatience que je vais devoir attendre pour me précipiter sur le second tome qui je l'espère répondra à toutes mes attentes.

L'auteure, Sacha Gellman a su capter suffisamment mon attention pour être désormais pressée de découvrir ce que nous réserve la suite.

Note : 9/10

Et si vous souhaitez vous procurer "Le droit chemin" de Sacha Gellman , le lien est le suivant : http://www.denoel.fr/Catalogue/DENOEL/Romans-francais/Le-Droit-Chemin


mercredi 8 avril 2015

La petite histoire du grand début de Sylvie Robe


La petite histoire du grand début
Sylvie Robe

Stéphanie Dallant (Illustrateur)
Camille Hamel (Compositeur)
Sylvie Robe(Acteur)
Camille Hamel (Acteur)

Editions Fais-moi signe
Publication : 2010

ll s'agit tout simplement de raconter la naissance du monde à de très jeunes enfants, du big bang au premier homme, le tout en jouant avec les mots, les sons, les images et les couleurs. Donner à voir cette incroyable épopée du vivant de manière ludique. Aborder les questions de la constitution de notre système solaire, de l'apparition de la vie sur terre, de l'évolution des espèces avec un regard poétique. Mettre en miroir microcosme et macrocosme, naissance du monde et naissance de l'être vivant. Les illustrations, dynamiques, colorées, ludiques, rendent compte des trois temps évoqués dans l'histoire : le temps du noir, le temps du rouge, le temps du bleu.


Le livre est accompagné d'un CD afin de permettre plusieurs voies d'accès. L'enfant suit l'histoire grâce aux images et au traitement graphique des mots pendant qu'on lui lit l'histoire. L'enfant écoute l'histoire racontée et chantée par le biais du cd tout en découvrant les illustrations.


Pour le plaisir des plus jeunes, ce livre est accompagné d'un CD audio. Il raviva non seulement les yeux émerveillés de vos bout'chous avec ses magnifiques illustrations colorées mais il sera également un très bon compagnon de chevet pour la petite histoire du soir. Ce livre CD idéal pour les premières lectures, s'avère également agréable à faire écouter à votre bébé qui sera rapidement intrigué par la voix captivante et la douce musique qui accompagne la narratrice.  

Son petit format et son épaisse couverture cartonnée en papier glacé seront parfaits pour les tout-petits, facilitant ainsi une prise en main adaptée à leurs petites mains.

Vos enfants feront la découverte de ce que fut la terre lors de sa création. Illustré et en adéquation avec l'imaginaire des tout-petits, ce livre est une très belle découverte tant pour les grands que pour leurs petites progénitures.

Je remercie tout particulièrement les Editions Fais-moi signe et toute l'équipe de Babelio pour la découverte de ce livre audio que je recommande tout particulièrement pour les parents désireux de faire rêver leurs enfants.

Note : 10/10