Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

jeudi 26 mars 2015

Dégage! de Valentina Diana



Dégage!
Valentina Diana
Editions Denoël
288 pages

Parution : 12.03.2015
Traduit de l'italien par Anaïs Bouteille-Bokobza

Quatrième de couverture

Mino est en pleine crise d’adolescence : il vit avec son iPod sur les oreilles, boit des litres de Coca-Cola, passe des heures dans la salle de bains à s’enduire les cheveux de gel, ne met jamais la table et, bien sûr, ne fait strictement rien au lycée. Ses parents sont divorcés et sa mère, qui s’apprête à se remarier, se sent quelque peu dépassée.
Désespérée de n’avoir pas su offrir à Mino une vie de famille modèle, elle décide de s’engager dans un parcours de formation à la parentalité. Et de changer les règles du jeu avec son fils.
Entre achats en ligne compulsifs, conversations avec des enseignants démoralisés et tentatives de pâtisseries lyophilisées, Valentina Diana aborde avec talent l’adolescence et l’éducation dans ce roman percutant, explosif et d’une infinie tendresse.

Je remercie une nouvelle fois Célia et les Editions Denoël pour leur confiance et pour la découverte de ce nouveau roman.

Dégage! nous plonge dans les déboires d'une mère en proie aux difficultés rencontrées face à son adolescent en crise. Ce bouquin conté avec une légère pointe d'humour, procurera sans doute quelques bons moments de détente aux parents désemparés par le passage à l'âge ingrat de leurs progénitures.

Toutefois, en ce qui me concerne, je n'ai pas vraiment accroché au style de l'auteure avec par moment des chapitres qui m'ont fait perdre le fil de l'histoire. Le rythme y est un peu plat à mon goût et on se demande parfois où l'auteure désire nous embarquer.

Si la quatrième de couverture m'avait tout particulièrement attiré, le texte ne m'a pas réellement emballé. J'ai trouvé le temps long et je n'ai pris que peu de plaisir à lire ce livre. Pourtant fortement pressée de le recevoir et d'en commencer sa lecture, j'ai finalement été déçue de son contenu.

J'ai également eu beaucoup de mal avec les personnages de ce roman. On ressent une énorme passivité de la part de l'ensemble des protagonistes et je n'ai ressenti aucune empathie aussi bien pour Mino que pour sa mère. C'est dommage!

Pour conclure, un livre que j'attendais avec impatience et qui m'a tout compte fait déçu.

Note : 4,5/10

Et si vous souhaitez vous procurer "Dégage!" de Valentina Diana , le lien est le suivant : http://www.denoel.fr/Catalogue/DENOEL/Y/Degage