Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

mercredi 28 janvier 2015

Sortie noire de Christian Laurella





Sortie noire
Christian Laurella
Editions Taurnada (version epub)

172 pages
Parution : 30 octobre 2014
Genre : Thriller

Quatrième de couverture

Après vingt ans passés derrière les barreaux, Daniel, prisonnier modèle et complètement amnésique, bénéficie d'un régime de semi-liberté et trouve un emploi dans une menuiserie. En parallèle, deux femmes, dont l'une est au service de l'autre, habitent une maison isolée en province. L'arrivée d'une lettre annonçant la libération de Daniel va bousculer l'apparente quiétude qui semblait être le quotidien des deux femmes et allumer un feu d'enfer dans la maison.



Je remercie dans un premier temps les éditions Taurnada et plus particulièrement Joël Maïssa pour m'avoir donné l'opportunité de lire ce roman.

Dans Sortie noire, on fait la connaissance de Daniel, Marlène et Elysabeth, les trois principaux protagonistes de ce roman. 
Daniel vient de purger vingt ans de prison pour un crime dont il ne se rappelle absolument pas, mais parce qu'il a eu un comportement modèle durant toute sa période d'incarcération, il lui est alors proposé une réinsertion professionnelle dans le cadre d'un régime de semi-liberté.
Parallèlement à ce qui se déroule derrière ces quatre murs vit Elysabeth dans une belle et grande demeure située dans un petit village du Poitou, employant Marlène, sa gouvernante. Mais cette dernière bien curieuse des moindres potins, décident de fourrer son nez dans les affaires et les histoires de sa patronne.

Ce livre est cinglant et quelque peu drolatique également, même si j'aurai tendance à minimiser cette dernière remarque, car certaines scènes certes peu réjouissantes sont malgré tout contées avec un style à la limite de l'ironie. On ressort avec un drôle de sentiments de cette lecture. On ne sait pas si l'on doit en rire ou en pleurer. C'est excellent! Le style de l'auteur est excellent. Avec une plume rigide d'un côté et pleine de douceur de l'autre, on se délecte de ces 172 pages qui défilent trop vite.

L'intrigue est rondement bien menée. Tout est bien en place, que ce soit dans le déroulé des événements comme dans le machiavélisme dont fait preuve Marlène. On en redemande. Le roman parait trop court même si tout y est.

On assiste à une fin rocambolesque qui nous fou la rage. La sensibilité et l'honnêteté dont fait preuve Daniel ne nous autorise pas à espérer une telle fin. Et puis, à la toute dernière page, on assiste à un revirement de situation absolument jouissif qui nous satisfait grandement et qui m'a d'ailleurs fait sourire. En refermant le livre, j'ai même lâché triomphalement "c'est bien fait".

Un énorme merci aux éditions Taurnada car vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman et je tire mon chapeau à l'auteur Christian Laurella pour ce magnifique thriller.

Note : 9/10