Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

vendredi 16 janvier 2015

Où es-tu? de Marc Levy



Où es-tu
Marc Levy
Edition Pocket (version ebook)

320 pages
Genre : littérature française 




Quatrième de couverture

Adolescents, Susan et Philip représentaient tout l'un pour l'autre. Avec l'optimisme de la jeunesse, ils s'étaient promis de s'aimer pour toujours.

Mais la vie va les écarter l'un de l'autre comme deux étoiles soumises aux lois de la gravitation. Susan affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale, tandis que Philip réussira à Manhattan. À l'exception de quelques rencontres furtives à l'aéroport de Newark, ils ne sauront de leurs vies respectives que ce que disent les lettres qu'ils vont s'écrire pendant des années. Sans que jamais ne se brise le lien qui les unit.

Philip avait promis à Susan qu'il serait toujours là s'il lui arrivait quelque chose. Il ne pouvait pas savoir que cette promesse allait profondément bouleverser sa vie et que, pour l'honorer, il devrait ouvrir son cœur à l'inconnu. 



Comme à son habitude, les romans de Marc Levy sont terriblement touchants même si c'est plus un sentiment de colère que j'ai ressenti en arrivant sur la fin du livre. Pour autant, mon paquet de mouchoirs n'a pas été nécessaire, contrairement à mes habitudes où je suis souvent obligée de les sortir en lisant les romans de Marc Levy, mais l'histoire en reste belle et touchante.

La plume de l'auteur est toujours aussi  agréable. Avec un début de roman un peu long, la seconde partie de celui-ci nous transporte et nous bouleverse. On ne s'attend absolument pas à un tel rebondissement. La fin est pire, on en reste estomaqué.

Marc Levy ne perds absolument pas ses qualités dans cette capacité à rendre l'ensemble de ses personnages vivants, attachants et empathiques.

Ce roman nous prouve à quel point les relations humaines peuvent s'avérer parfois complexes et que les choix que l'être humain peut être amené à faire sont d'une complexité et d'une importance cruciale.

Deux extraits que j'ai trouvé sympathiques dans leur formulation :

" - C'est quoi le paradoxe?
 La main sur la poignée de la porte, Mary esquissa un sourire chargé d'émotion.
- Le paradoxe, c'est que je ne serai jamais ta mère, mais toi tu seras toujours ma fille. Dors maintenant, tout va bien."

Puis un peu plus loin dans le roman...

"Lisa posa sa main sur celle de Susan et, dans un sourire de tendresse incontrôlable, finit par lui dire :
- Tu sais quel est mon paradoxe? Je n'ai peut être pas été ta fille, mais tu seras toujours ma mère"

Note : 8/10