Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

vendredi 23 janvier 2015

Comment ma femme m'a rendu fou de Dimitri VERHULST




Comment ma femme m'a rendu fou
Dimitri VERHULST
Editions Denoël & d'ailleurs

Roman traduit du néerlandais par Danielle LOSMAN
144 pages
Parution : 22 janvier 2015


Quatrième de couverture

Par désespoir, pour asticoter son monde et surtout pour se venger de son épouse qu’il déteste, Désiré Cordier, petit bibliothécaire retraité de son état, décide de simuler la maladie d’Alzheimer. Bientôt il se prend au jeu et s’amuse des réactions désemparées de sa famille. Il découvre là une liberté qu’il n’a jamais connue et un moyen sûr de s’éloigner de son entourage, et surtout de sa femme qui l’a toujours régenté. Il décide alors de se plonger dans les joies de la démence, la sénilité et l’incontinence… et finit par être interné dans une institution… La maison de retraite lui réserve quelques surprises, comme les retrouvailles avec son amour de jeunesse et la rencontre avec des pensionnaires aussi déjantés que lui. 

À travers des portraits féroces et hilarants, Verhulst, qui a un don sans pareil pour rendre le comique tragique, et vice versa, nous livre sa vision douce-amère du mariage.



Une fois de plus, un grand merci aux Editions Denoël pour la découverte de ce nouveau roman ô combien étonnant et burlesque.

Parce que Désiré Cordier n'en peut plus de vivre aux côtés d'une femme qu'il méprise depuis de nombreuses années, il préfère échapper à sa manière à Monik, cette épouse vétilleuse et  arrogante saturée de perfidies qu'il ne supporte plus. C'est alors qu'il simule avec beaucoup de finesse et de résignation une sénilité qu'il va rendre crédible avec perfection aux yeux de son entourage mais surtout eux yeux de sa femme. Les situations qu'il échafaude sont remarquables et surtout tellement cocasses et ironiques. On se bidonne devant un style aussi ironique, cuisant et désopilant.

Dans son roman, l'auteur exploite avec humour la problématique d'un environnement familial devenu étouffant qu'il est parfois nécessaire d'abandonner afin de se préserver pour ne pas devenir réellement sénile.  

L'auteur nous offre également un regard différent sur cette maladie tant redoutée qu'est Alzheimer, il préfère en rire et offre à son lecteur des moments comiques avec notamment son "lever de rideau" où l'acteur entre en scène avec son toaster flambant neuf bien loin de la tarte tant espérée par la méprisante Monik. Ce passage est excellent pour une entrée en matière.

Le personnage de Charlotte, la fille de Désiré est également attachant. On apprécie le moment passé entre père et fille lorsque pour la première fois il se craque une clope ensemble. On ressent une proximité qui semblait presque perdue entre le père et la fille.

Ce roman est épatant et en ces temps difficiles où l'humour est certainement le vecteur le plus essentiel à notre équilibre. Jetez-vous sans retenue dans cette désopilante lecture qui vous redonnera le sourire avec en prime la découverte d'un auteur de talent. 

Note : 8/10

Et si vous souhaitez vous procurer "Comment ma femme m'a rendu fou" de Dimitri Verhulst , le lien est le suivant : http://www.denoel.fr/Catalogue/DENOEL/Denoel-d-ailleurs/Comment-ma-femme-m-a-rendu-fou