Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

mercredi 20 août 2014

Divergente - Tome 1 - Veronica Roth



Veronica Roth 
Divergente, tome 1
Editions Nathan 
2012
436 pages
Genre Science-Fiction - Dystopie - Jeunesse/Young Adult



Quatrième de couverture

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.



Mon avis





Ce nouvel opus nous entraîne dans un roman dystopique dans lequel nous suivons l'histoire de Béatrice, qui deviendra Tris par la suite. Elle vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions : les Altruistes, les Sincères, les Érudits, les Fraternels, et les Audacieux. Tris a désormais atteint l'âge de 16 ans. Pour elle et son frère Caleb c'est le jour où ils doivent passer les test d'aptitudes qui devront les aider à choisir la faction à laquelle ils veulent appartenir pour le reste de leur vie.

Cependant le test de Tris s'avère peu concluant et elle présente des aptitudes pour 3 factions différentes : Altruiste, Audacieux et Érudits. Tris doit donc faire un choix et celui-ci se porte sur la faction des Audacieux.
Son initiation va donc débuter dans sa nouvelle faction et va permettre de déterminer une grande partie de sa vie. En effet, le classement à la fin de cette initiation détermine qui sera prioritaire pour choisir un travail et seuls les dix premiers novices du classement deviendront définitivement des membres à part entière de la faction des Audacieux, les autres deviendront des sans-factions. L'enjeu est énorme pour tous les novices mais tout particulièrement pour Tris qui doit en plus cacher sa divergence.

Ce roman et ce premier tome est encore un gros coup de cœur pour moi à l'image des Hunger Games (sans compter que j'ai eu en plus le malheur (antiphrase), non le bonheur de regarder aujourd'hui le film tiré de l'œuvre de Veronica Roth (également un vrai petit bijou).

Tris, dans les premières pages nous apparaît comme fragile, menue, enfantine et faible mais au fil des pages son personnage devient puissant, robuste et attachant. A l'image de Katniss Everdeen (clin d’œil à mon autre gros coup de cœur), elle a également réussi à conquérir toute mon attention et ma subjugation. L'intensité des événements est présente dans chacune des pages de ce roman et c'est à chaque fois le même émerveillement. L'inconnue omniprésente nous prend à chaque fois par surprise.

Au fil des pages, on fait la rencontre avec Tobias alias Quatre, surnommé ainsi chez les Audacieux. C'est un des leaders de la faction des Audacieux. Personnage unique, compliqué et incompris, il nous séduit par son charisme et son caractère mystérieux qui fait tout le charme du personnage. Même les personnages dits "secondaires" sont soigneusement pensés, profonds, pour apporter chacun leur contribution au rythme du récit, sans jamais nous avertir des retournements de situations qu'ils peuvent engendrer. Même la relation qui va unir Tris et Quatre est attenante et mignonne.

A l'instar des Hunger Games et pour un nouveau roman jeunesse/young adult, Divergent est un premier tome fort concluant avec beaucoup d'actions, de révélations et de rebondissements qui nous tiennent en haleine jusqu'à la dernière page.  
De cette lecture en découle également une intéressante réflexion sur les travers de la société, sur le conditionnement humain, la manipulation mentale et l'endoctrinement.