Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

vendredi 25 juillet 2014

Mon avis sur la lecture du roman "Inferno" de Dan Brown


Inferno
Dan Brown
Edition Le Livre de poche
613 pages


Synopsis

Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard, se réveille en pleine nuit à l'hôpital. Désorienté, blessé à la tête, il n'a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Pourquoi se retrouve-t-il à Florence ? D'où vient cet objet macabre que les médecins ont découvert dans ses affaires ? Quand son monde vire brutalement au cauchemar, Langdon va s'enfuir avec une jeune femme, Sienna Brooks. Rapidement, Langdon comprend qu'il est en possession d'un message codé créé par un éminent scientifique - un génie qui a voué sa vie à éviter la fin du monde, une obsession qui n'a d'égale que sa passion pour l'une des œuvres de Dante Alighieri : le grand poème épique Inferno. 
Pris dans une course contre la montre, Langdon et Sienna remontent le temps à travers un dédale de lieux mythiques, explorant passages dérobés et secrets anciens, pour retrouver l'ultime création du scientifique - véritable bombe à retardement - dont personne ne sait si elle va améliorer la vie sur terre ou la détruire. 




Mon avis

Après Léonard de Vinci et son  "Da Vinci Code", c'est au tour de l'illustre Dante Alighieri, personnage fascinant ayant écrit une œuvre des plus célèbres de la littérature avec la Divine Comédie, que Dan Brown nous fait voyager.

Il est difficile de résumer ce livre qui bien que controversé par la critique est très agréable à lire avec toutefois des passages historiques très importants et parfois un peu complexes et des descriptifs nombreux des multiples villes évoquées.

Le personnage de Dante et son univers lui-même sont suffisamment fascinants pour permettre à l'auteur d'en faire le cœur d'un roman qui adhère parfaitement au personnage de Robert Langdon, professeur de symbologie. L'auteur arrive à nous tenir en haleine jusqu'à une fin de roman plutôt étonnante.

Le style est agréable et soutenu mais parfois un peu trop grandiloquent notamment lors des rappels à l'histoire et des lieux décrits de manière tellement importante que ce dernier en devient très visuel. Certains passages du livre pourraient presque lui conférer le caractère de guide de voyages pour touristes tant les détails sont nombreux et riches de précisions.

L'intrigue est intéressante, surprenante mais c'est également une intrigue instructive, riche de moralité et dont la finalité tend à la prise de conscience, car la surpopulation et la croissance démographique ne sont-elles pas de véritables problèmes pour les années à venir? 

On apprend énormément de choses dans ce livre avec notamment l'existence de ce mouvement culturel et intellectuel qu'est le transhumanisme préconisant l'usage des sciences, des techniques et des croyances divines et théologiques dans le but d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales de l'espèce humaine.

Enfin, ce roman aura eu également le don d'étayer ma curiosité avec l'envie de lire à l'occasion la Divine Comédie de Dante avec en première partie l'Enfer (soit l'Inferno) puis le Pugatoire (Purgatorio) et le Paradis (Paradisio).


Un bon roman à lire sans prise de tête, qui vous fera voyager à travers les villes comme Florence, Venise, Istanbul et qui vous plongera dans une richesse de culture générale bien agréable.