Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

samedi 3 mai 2014

Ma chronique sur le roman de Gilles Legardinier "Complètement cramé!"





Quatrième de couverture

Lassé d'un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu'il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d'en finir va être obligé de tout recommencer... Après une première comédie qui a surpris, touché et enthousiasmé lecteurs et libraires, Gilles Legardinier revient avec cette aventure humaine pleine de folie, d'émotion et d'humour qui parlera à beaucoup de monde, quel que soit l'âge...


Mon avis


 A soixante six ans, Andrew Blake traverse une période relativement difficile avec la perte de son père, de son épouse et l’éloignement de sa fille partie vivre à Los Angeles. Sur un coup de tête, Andrew décide de retourner en France là où il a rencontré sa femme. Il se fait alors embaucher comme majordome au domaine Beauvillier. La rencontre avec les habitants de ce domaine, aussi  solitaires et malmenés par la vie que lui vont lui rendre son goût de vivre et son esprit espiègle. Il va mettre au service des autres sa capacité d’analyse des situations et en retour ils l’aideront à retrouver l’envie d’agir. Son expérience servira au plus jeunes à moins redouter ce qui commence et aux plus vieux, ce qui risque de finir.

Le génie de l’auteur c’est d’avoir écrit ce conte humaniste sous la forme d’un roman malicieux dans un rythme pétillant, composé de chapitres courts, drôles ou émouvants s'enchaînant avec la promptitude de l’esprit farceur de Blake. Les personnages sont attachants et c'est à cela que je tire mon chapeau à l'auteur qui a su parfaitement nous détailler le caractère de chacun. Ce roman est un pur moment de bonheur, l'humour est au-rendez-vous. Endre deux fou-rires, le lecteur sentira sa gorge se nouer d'émotion notamment à la lecture de la lettre que Blake dicte à Manon pour son amoureux. 

Amour, amitiés, empathie, peurs, Gilles Legardinier explore toutes les déclinaisons des relations humaines. Pour avancer au mieux vers et avec les autres, ses personnages vont écouter leurs émotions, accepter de n’avoir aucune certitude et ne pas s’arrêter à leurs peurs. « Au mieux on trouve nos limites, au pire, on tombe dans nos failles » car pour eux, seul ce qui se partage a de la valeur.

Un roman qui fait un bien fou dans la morosité actuelle, le genre de livre que l’on a envie d’offrir à ceux qu’on aime. Un grand merci Monsieur Legardinier !
Le seul petit bémol que j'aimerai malgré tout souligner, c'est une fin de roman un peu trop précipitée à mon goût.