Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

vendredi 11 avril 2014

Ma chronique sur le dernier roman de Guillaume Musso : "Central Park"



Quatrième de couverture


Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…

… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

New York, huit heures du matin.
Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant...

Mon avis


C'est le 9ème roman de Guillaume Musso que je lis et pour être une fan inconditionnelle de l'auteur, j'avoue avoir été un tout petit peu déçue concernant "Central Park".

Le scénario, sans être des plus original, reste malgré tout bien écrit, l'intrigue est également prenante, et les personnages intéressants et attachants.

Guillaume Musso, une fois encore, reste doué dans le descriptif des lieux. On prend énormément de plaisir à errer avec les personnages dans New-York et dans l'Est des Etats-Unis. Toutefois, si l'intrigue est magnifiquement bien menée, je trouve malheureusement la chute très décevante.

Son plus beau roman reste, pour moi, "La fille de papier"... pour le moment.


J'ai malgré tout passé un agréable moment de lecture. Comme tous les Musso, le style est plaisant et fluide. Nonobstant, il reste un formidable conteur  à mes yeux.