Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

samedi 22 juin 2013

Viens de terminer "Je reviens te chercher" de Guillaume Musso, en voici une rapide chronique.



Quatrième de couverture

Ethan, Jessie et Céline. Un homme, une femme et un enfant. Trois personnages qui vont se croiser, se détruire et s’aimer. Trois personnages qui n’ont plus que 24h pour ne pas franchir le point de non retour, le moment décisif où leur vie deviendra un enfer. Trois fois durant, une nouvelle chance de revivre leurs dernières heures et de comprendre ce qui les a amenés là, va leur être accordée.


Mon avis

Comme à son habitude, chez Musso, l’écriture est simple, l’intrigue se présente plus ou moins de la même manière comme dans chacun de ses livres et on en ressort à chaque fois comblé. "Je reviens te chercher" traite de sujets comme l’amour face à la mort, les démons du passé qui refont surface et qui viennent se frotter à la volonté de modifier le cours du destin. D'ailleurs, la manière dont Musso a représenté le Karma et le Destin est très originale...
L’histoire est basée sur une narration faite de rebondissements et même si certains phénomènes se répètent assez souvent chez cet auteur, pouvant en lasser certains (je n'en dirais pas plus), le processus propre à Musso fonctionne toujours aussi bien. La dimension surnaturelle est bien sûr comme à ses habitudes présente dans ce roman.
A l'approche des dernières pages, le rythme du récit s’accélère de plus en plus pour aboutir à une fin, comme toujours, surprenante et inattendue.
Un roman très facile à lire, pigmenté d’une jolie histoire d’amour où l'on assiste à une sorte d'expiation de soi.

Un très bon roman.

mercredi 12 juin 2013

Ma nouvelle chronique sur le roman "L'étrange voyage de Monsieur Daldry" de Marc Levy



Quatrième de couverture



L’homme qui va le plus compter dans ta vie vient de passer dans ton dos. Pour le retrouver, tu devras entreprendre un long voyage et rencontrer les six personnes qui te mèneront jusqu’à lui… Il y a deux vies en toi, Alice. Celle que tu connais et une autre, qui t’attend depuis longtemps. ”

Londres 1950


Alice mène une existence tranquille, entre son travail qui la passionne et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles.


Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin.

De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage…


Mon avis

Me voilà réconciliée avec Marc Levy car avec « Toutes ces choses qu'ont ne s'est pas dites » j'étais plus ou moins restée sur une note un peu négative. Mais avec « L'étrange voyage de Monsieur Daldry », j'ai enfin retrouvé la plume voyageuse, fluide, rêveuse et riche de l'auteur.
Un roman qui se lit aisément et où le dialogue des personnages reste toujours la plus grande qualité de M. Levy pour moi. La fin est plutôt étonnante mais ne souhaitant pas spoiler, je resterais muette sur le sujet.

Je me suis vraiment attachée aux personnages de l'histoire, et, même si Monsieur Daldry s'avère ne pas être le principal, contrairement à Alice, c'est lui qui m'a davantage captivé. Le caractère bougon et affectueux de cet homme m'a beaucoup plu. Marc Levy a vraiment cette belle capacité à faire naître en ses personnages fictifs une certaine réalité. Le dénouement entre Alice et Ethan Daldry est d'ailleurs assez surprenant, mais c'est aussi cette capacité à donner une fin différente de ce que tous lecteurs auraient pu prédire qui nous permet d'apprécier cet auteur. Ce revirement de situation sur les dernières lignes du roman m'a laissé songeuse et je reste encore confondue par la finalité que Marc Levy a voulu lui donner. Et puis après réflexion, je me suis dis, et pourquoi pas ?


Un extrait d'un dialogue entre Can et Ethan Daldry qui m'a particulièrement plu :

- Mais puisque vous détestez votre père pour tout ce qu'il a fait subir à votre mère, pourquoi feriez-vous comme lui?

- Parce que voir souffrir ma mère m'a fait comprendre que pour un homme, aimer, c'est cueillir la beauté d'une femme, la mettre sous serre, pour qu'elle s'y sente à l'abri et la chérir... jusqu'à ce que le temps la fane, alors les hommes repartent cueillir d'autres cœurs  Je me suis fait la promesse que si un jour il m'arrivait d'aimer, d'aimer vraiment, alors je préserverais la fleur et m'interdirais de la couper.

Bande annonce Film "Et après" du roman de Guillaume Musso


Après avoir lu le roman de Guillaume Musso "Et après...", j'ai pu en trouver le film interprété au cinéma. En voici la bande-annonce.
Un très bon roman et un très bon film avec de bons acteurs.


mardi 11 juin 2013

Ma chronique (avec un peu de retard) sur le roman "Une flamme pour l'amour" de Nicholas Sparks



Quatrième de couverture

La vie de Miles semble s'être arrêtée depuis la mort de sa femme, tuée par un chauffard dont la police a perdu toutes traces. S'il s'accroche, c'est pour Jonah son jeune fils et parce qu'il s'est juré de retrouver le coupable. Meurtrie par son récent divorce, Sarah réapprend à vivre en exerçant son métier d'institutrice. Elle se prend bientôt d'affection pour Jonah et... d'amour pour Miles. Mais un terrible secret menace ce nouveau bonheur. Un secret qui forcera Sarah à faire un choix déchirant.


Mon avis

C'est le second roman que je lis de cet auteur et je remarque, sauf pur hasard, que la mort est souvent présente dans les œuvre de N. Sparks. Tout comme « Un bouteille à la mer », on retrouve ici un homme qui tente, tant bien que mal, de continuer à vivre après la mort tragique de sa femme Missy renversée par une voiture deux ans plus tôt. C'est alors qu'il va rencontrer la nouvelle institutrice de son fils en difficulté scolaire. De cette rencontre va naître une relation amicale puis amoureuse. Toutefois, le souvenir de son seul et unique amour, Missy, ne sera-t-il pas plus fort que ce nouvel amour naissant ?

L'intrigue est bonne et le dénouement l'est également. Un beau roman que j'ai d'ailleurs préféré à « Une bouteille à la mer ».


dimanche 2 juin 2013

Ma chronique sur le roman "Et après..." de Guillaume Musso



Quatrième de couverture


A huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la "mort imminente". Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l’enfant s’est noyé. Arrêt cardiaque, mort clinique.
Et puis, de nouveau, la vie.
Vingt ans après, Nathan est devenu l’un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de l’épisode. Il a même fini par épouser la petite fille du lac, Mallory, sa femme tant aimée. Mallory qui l’a quitté, mais qui lui manque comme au premier jour...
Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l’autre côté, ne sont plus tout à fait les mêmes. Aujourd’hui qu’il connaît la réussite et la notoriété et la prospérité, il va découvrir pourquoi il est revenu. Est-il encore un homme comme les autres ?



Mon avis

J'aime vraiment cet auteur, de plus en plus. Aucun de ses romans ne m'a déçu et pourtant, le côté surnaturel qu'il adore ajouter à ses œuvres pourrait s'avérer déroutant, mais non, c'est un pur plaisir de lecture à chaque fois. Ses thèmes de prédilection sont présents : l'amour, les Etats-Unis, et comme je le disais à l'instant les situations où règnent une part de mystère. 

On s'attache aux personnages. Nathan reste le personnage principal de l'histoire et si au début il paraît froid et sûr de lui, on le découvre comme étant un être fragile, humain et attendrissant.
L'histoire est plutôt originale, surtout avec cette notion de "Messagers" que l'on découvre dans le roman et qui va d'ailleurs faire naître la rencontre entre Nathan et Garett Goodrich, un médecin possédant un don un peu particulier.

Le style est toujours aussi agréable à lire, tellement agréable que l'on tourne les pages sans vraiment faire attention que la fin est proche. Comme souvent dans les romans de Musso, nos nerfs sont mis à rudes épreuves. Si le début est un peu long pour la mise en place de l'histoire avec un petit retour en enfance, l'action va par la suite très vite s'accélérer et nous aurons presque la sensation d'être à bout de souffle.


Un très bon roman qui vous laissera de très bons souvenirs et que vous aurez difficilement envie de refermer.


La bande-annonce du film que j'ai également regardé. le lien