Petite présentation (par Cécile V.)


Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Cécile

Verba volant. Scripta manent.


Nombre total de pages vues

lundi 27 mai 2013

Ma Chronique sur le roman "Une bouteille à la mer" de Nicholas Sparks



Quatrième de couverture 

Seul sur son bateau, un homme lance une bouteille à la mer. Au gré des vagues et du hasard, la bouteille aurait pu finir sa course n'importe où, et le message qu'elle enfermait ne jamais être lu... Mais elle a échoué sur une plage de Cape Cod. Et transformé la vie de la jeune femme qui se trouvait là. Theresa, journaliste et mère de famille divorcée, découvre, bouleversée, la plus belle lettre d'amour qu'elle ait jamais lue, la lettre d'un homme à la femme de sa vie, qui vient de mourir. Dès lors, elle ne pense plus qu'à retrouver l'auteur de cette lettre. Connaître son histoire, voir quel visage se cache derrière ces mots qui ont éveillé au plus profond d'elle-même un sentiment qu'elle n'ose pas encore nommer... Mais lui, saura-t-il de nouveau aimer et être aimé ? 




Mon avis


Le titre est beau, l'histoire l'est également.
Thérésa, journaliste et chroniqueuse dans un petit journal local de Boston part quelques jours en vacances avec l'une de ses amies, Deanna également journaliste, au Cape Cod.
Un matin, Thérésa part faire son jogging sur la plage et tombe sur une mystérieuse bouteille renfermant une lettre d'amour écrite par Garett pour sa femme Catherine. La curiosité de Thérésa va alors la pousser à rencontrer cet homme qui l'intrigue et l'attire et sa vie va alors s'en trouver bouleversée.

L'histoire est passionnante et peu commune, les émotions sont présentes et les textes sont doux et agréables à lire. Trop doux d'ailleurs, car je trouve que l'histoire manquait un tout petit peu de piments par moment. Si le début du roman m'a rapidement passionné, la seconde partie de celui-ci n'a pas eu l'effet escompté sur moi. Je m'attendais à y lire davantage d'actions et finalement j'ai trouvé que l'histoire, aussi émouvante soit-elle, est restée un peu platonique par moment. Toutefois, l'auteur a su faire ressortir énormément d'émotions dans ses écrits. Même les scènes d'amour sont magnifiquement bien écrites et décrites. On peut lire de magnifiques narrations sensuelles et remplies de passions, un vrai plaisir de ce côté là.

Terminant sur une belle note, la fin de ce roman a su néanmoins gommer la lassitude que j'ai pu ressentir en milieu de lecture. Une fin triste et tragique, qui, si comme moi, vous êtes d'une nature plutôt très sensible et émotive, arrivera à vous faire pleurer durant les dernières pages. Un conseil, sortez les mouchoirs, au cas où !




Les extraits qui donnent envie :

"Le destin peut blesser un être autant qu'il a pu le combler, et je me demande vraiment pourquoi, de toutes les femmes que j'aurais pu aimer, il a fallu que je m'éprenne de celle qui me serait enlevée."


Petit extrait issu de la lettre écrite par Thérésa :

"Ceci n'est pas un adieu mon chéri, c'est un remerciement. Merci d'être entré dans ma vie et de m'avoir apporté la joie, merci de m'avoir aimé et d'avoir accepté mon amour en retour. Merci de ces souvenirs que je chérirai à jamais. Et, surtout, merci de m'avoir montré qu'un jour viendra où je finirai par te laisser partir.

Je t'aime,"





Le film : un petit extrait du  roman interprété au cinéma. Encore jamais vu pour ma part, mais après avoir lu le roman, je vais tenter de me le procurer pour le visionner et voir si celui-ci est à la hauteur du roman ou pas.