Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

dimanche 19 mai 2013

Chronique sur le roman "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites" de Marc Levy



Quatrième de couverture


Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père.
Comme elle l’avait pressenti, Anthony Walsh – homme d’affaires brillant, mais père distant – ne pourra pas assister à la cérémonie.

Pour une fois, Julia reconnaît qu’il a une excuse irréprochable. Il est mort.

Julia ne peut s’empêcher de voir là un dernier clin d’œil de son père, qui a toujours eu un don très particulier pour disparaître soudainement et faire basculer le cours de sa vie.

Le lendemain de l’enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Sans doute le voyage le plus extraordinaire de sa vie… et peut-être pour eux l’occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu’ils ne se sont pas dites.

Marc Levy renoue ici avec l’univers romantique et fantastique qui l’a fait connaître.
Dans cette aventure pleine de suspense, de tendresse et d’humour, l’auteur nous entraîne au cœur de la relation entre un père et sa fille et nous raconte l’histoire d’un premier amour – celui qui ne meurt jamais.



Mon avis 

Un avis plutôt mitigé au final... Quel dommage! 
Le titre  "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites" laisse songeur, certes, mais...

L'histoire parle essentiellement d'une relation père/fille plutôt difficile et distante. Alors que Julia va apprendre la mort de son père Anthony et assister à ses obsèques, ce dernier va mystérieusement reprendre vie sous une forme plutôt originale. Ils ne disposeront alors que de seulement six jours pour apprendre à se découvrir... Je ne dévoilerai rien de plus sur le contenu du roman, toutefois nous sommes également amenés à découvrir que parallèlement à l'histoire que va vivre Julia et son père, d'autres éléments vont venir nourrir cette aventure aussi bizarre soit-elle : disputes, amour, retrouvailles, humour,... 

Toutefois, j'ai eu un peu de mal avec le personnage d'Anthony. Je suis d'accord avec la réplique que Marc Levy donne à l'un de ces personnages, Adam, lorsque nous arrivons presque à la fin du roman, mais encore faut-il avoir lu le livre pour comprendre mon ressenti... Je reste volontairement énigmatique sur le contenu de mon appréciation  pour ne rien dévoiler et pour laisser à chaque lecteur son point de vue.

Le caractère bien tranchant de Julia m'a quelque fois énervé, mais, à contrario le caractère narquois et les répliques de son père m'ont particulièrement amusées.

Enfin, le tout petit bémol du roman porte sur une fin que je trouve un peu déroutante et un peu trop rapide. Néanmoins, sans forcément gâcher le plaisir de celui-ci, si des questions restées en suspend laissent un peu perplexe, l'auteur aura au moins donné le change et la possibilité à ses lecteurs de faire appel à leur imaginaire et se donner eux-mêmes une finalité personnelle à ce roman.

Je reste néanmoins un peu déçue. Déçue par le contenu même de l'oeuvre. Si j'ai été particulièrement absorbée et émue par les précédents romans de Marc Levy, celui-ci m'a, au contraire, un peu lassé, et ce, dès le début. Heureusement qu'un certain Tomas va faire son apparition pour donner un peu de piquant à l'histoire...


Quelques extraits sympathiques malgré tout :


" -Ah l'humour, quelle merveilleuse façon de désamorcer le réel quand il vous tombe dessus : je ne sais plus qui a dit ça, mais c'est si vrai... "


" -... La mémoire est une artiste étrange, elle redessine les couleurs de la vie, gomme le médiocre pour ne garder que les plus jolis traits, les courbes les plus émouvantes. "