Petite présentation (par Cécile V.)

Petite présentation By Cécile V.

Ce blog, c'est celui d'une mordue de littérature. En effet, la lecture est ma passion et elle ne s'arrange pas avec l'âge pour mon plus grand plaisir.

Modestement, je souhaite juste démêler mes impressions, mes idées et mes suggestions qui me viennent lorsqu'entre mes mains, un livre s'achève, une dernière page se tourne, une histoire se finit et quand toute aventure de lecture prend fin. C’est alors que l’écriture rentre en jeu en tentant au maximum de trouver les mots justes, les tournures adéquates pour exprimer le fonds de mes pensées, de mes sentiments, de ce qui à mon sens aurait du être ou ne pas être. Bien évidemment, ce n’est qu’un humble avis qui ne se veut pas universel, ni juste, mais raisonné et pourquoi pas, vous apporter quelques bons conseils et pistes de futures nouvelles lectures.

Vous l'aurez sans doute compris, la lecture est un monde tellement à part, tellement supérieur que s’exercer à la critique n’est qu’une façon détournée de prolonger un instant cet événement hors du temps pour en jouir.

Verba volant. Scripta manent.

Nombre total de pages vues

samedi 30 mars 2013

Ma Chronique sur le roman "Que serais-je sans toi?" de Guillaume Musso



Ma Chronique : Que serais-je sans toi? - Guillaume Musso




Titre : Ques serais-je sans toi?
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : Xo Editions
Nombre de pages : 297

Quatrième de couverture


Gabrielle a deux hommes dans sa vie. L'un est son père, l'autre est son premier amour.
L'un est un grand flic, l'autre est un célèbre voleur.
Ils ont disparu depuis longtemps, laissant un vide immense dans son cœur.
Le même jour, à la même heure, ils surgissent pour bouleverser sa vie. Ils se connaissent, ils se détestent, ils se sont lancé un défi mortel. Gabrielle refuse de choisir entre les deux, elle voudrait les préserver, les rapprocher, les aimer ensemble. Mais il y a des duels dont l'issue inéluctable est la mort.
Sauf si…



Ma Chronique et mon avis sur ce roman

Avant de lire ce roman, je n'en avais encore jamais lu de cet auteur ; auteur dont tout le monde parle. J'ai voulu faire ma curieuse et surtout sortir un peu de mes lectures de récits de vie et de témoignages, qui je dois l'avouer sont parfois un peu trop tristes et finissent par me lasser avec le temps...

Je découvre un auteur riche de style, mêlant parfaitement le décor, la scène, les personnages... Parfois on passe d'un personnage à l'autre en ayant peur de ne pas s'y retrouver dans le déroulement de l'histoire et au final, c'est tout le contraire... On se plonge facilement dans la peau de chacun des personnages, Martin, Gabrielle, Archibald, Valentine, la petite Lizzie et même le personnel médical, ... Les scènes sont étonnement bien décrites que l'on serait presque capable d'en faire un tableau.

J'en retiens surtout une belle leçon sur la mort et l'amour, qui comme le dit G. Musso, il n'y a qu'entre ces deux mots que deux lettres de différence. G. Musso, dans ce roman, nous fait percevoir l'approche et l'attente de la mort comme quelque chose de beau voire de fascinant. Un hall d'aéroport où l'on attend sa destinée : soit la mort, soit la vie, comme ce fameux tunnel dont rapporte souvent les personnes ayant connu le coma et toutes ces choses que l'on y voit... Tout ceci est décrit de manière plutôt poétique... On arriverait presque à croire que la mort n'est pas si triste au final... 

Un roman riche en suspense dont on ne pourrait pas forcément penser à une issue de ce genre, bien qu'en arrivant sur les dernières pages du livre, on devine aisément que Martin va survivre à son accident, toutefois on ne s'attends pas à y croiser la mère de Gabrielle, toujours en vie mais dans le coma depuis de nombreuses années, laissant à la fin, sa place et sa vie au profit  de son futur gendre pour rejoindre Gabrielle et vivre enfin leur amour. Un roman riche en émotions malgré tout qui arrivera comme moi, si vous êtes facilement sensible, à vous décrocher quelques larmes... 

jeudi 28 mars 2013

Ma Chronique sur le livre "Le Syndrome du Titanic" de Nicolas Hulot

Ma Chronique : Le syndrome du Titanic - Nicolas Hulot


Titre : Le syndrome du Titanic
Auteur : Nicolas Hulot
Editeur : Calmann Lévy
Nombre de pages : 239

Quatrième de couverture

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l'égoïsme et l'arrogance de ceux qui sont convaincus d'être "maîtres d'eux-mêmes comme de l'univers".
Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s'accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d'espèces animales et végétales, pillage anarchique des ressources, multiplication des crises sanitaires. Nous nous comportons comme si nous étions seuls au monde et la dernière génération d'hommes à occuper cette Terre : après nous, le déluge...
Nicolas Hulot a parcourut notre planète sous toutes les latitudes. Nul ne le sait mieux que lui : c'est un espace exigu, aux équilibres précaires. Ce livre est un ultime cri d'alerte qu'il lance plutôt que de céder au désespoir : si nous tous, riches comme pauvres, ne modifions pas immédiatement notre comportement pour faire "mieux avec moins" et mettre l'écologie au centre de nos décisions individuelles et collectives, nous sombrerons inéluctablement.


Ma Chronique et mon avis sur ce livre

Ce livre écrit par Nicolas Hulot est en fait un mélange de plusieurs genres dans le sens où on y retrouve ses récits de voyages mais également tout ce qui l'a amené à défendre la Terre. Il rapporte ses différents combats au côté d'hommes politiques, plaidoyer pour la Terre et de ceux qui l'occupent.
Livrant l'état de notre monde actuel ainsi que ses pistes de réflexion et ses combats auprès de ceux qui pourraient éventuellement faire bouger et avancer les choses.  On y découvre finalement un homme qui ne désire pas forcément un retour ne arrière de la situation, mais une manière de vivre différente avec la possibilité de vivre à égalité avec tout ce qui nous entoure. Il est vrai que le côté négatif de ce livre, laisse à penser que nous glissons parfois un peu trop dans un "moi je" qui peut parfois déranger, toutefois l'auteur se défend malgré tout de vouloir se mettre en avant et il se pose davantage en lien entre deux mondes. Même si Nicolas Hulot ne s'avère pas être un scientifique et que certaines données sont peut être aux yeux de certains un peu trop alarmistes, ce livre touche au but et peut malgré tout faire réfléchir les personnes ayant déjà une certaine sensibilité écologique.